Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de PAPYCOUSTEAU
  • : Photos, Voyages, Plongée-sous-marine, récits, histoires, citations, pensées, maximes, proverbes du monde entier. Le tout illustré par des photos de France et d'ailleurs...
  • Contact

Recherche

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 00:24

Le meilleur soldat est celui

qui ressemble à une statue.

Sans sortir la lame de son fourreau,

il réussit à prouver

que personne ne pourra le vaincre.

                                                                                                Paulo COELHO

                                                                      (La cinquième montagne). 

 

 

 Le " Métro de Moscou " est la fierté des Moscovites.

C'est un musée que l'on visite pour le modique prix d'un ticket de métro

car la plupart des stations méritent une halte-visite.

L'une d'elles, " Ploshchad Révolyutsii " dont le hall central

donne accès à la Place Rouge, célèbre les évènements de 1917 avec

des statues en bronze de soldats révolutionnaires. 

8613-MOSCOU-Metro-Statue-soldat.jpg

 

 

 

 

 

Grandeur nature

et à hauteur des voyageurs,

ces statues ponctuent les arcs reliant les différents quais.

8612 MOSCOU Métro Statue soldat

 

 

 

 

 

L'aviateur à l'uniforme moderne en cuir

est à l'honneur

8614 MOSCOU Métro Statue aviateur

 

 

 

 

 

tout comme l'ancestral

cosaque au costume traditionnel.

8611 MOSCOU Métro Statue cosaque

 

 

 

 

 

La plus populaire des 76 œuvres exposées est, sans nul doute,

l'homme au chien porte-bonheur

8616 MOSCOU Métro Soldat & chien

 

 

 

 

 

car , plus ou moins superstitieux, tous

les passants caressent la truffe de l'animal 

lorsqu'ils passent à proximité et, de ce fait, celle-ci en est décolorée.

8615 MOSCOU Métro Porte-bonheur

 

  L'ensemble des lignes moscovites portait initialement le nom de " Métro L.M. Kaganovitch "

En 1955 on lui attribua le nom " Métro V.I. Lénine".

C'est après 1992 seulement, qu'il est dénommé plus simplement " Métro de Moscou ".

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:32

  On ne perd rien à être poli,

sauf sa place dans le métro.

                                                                                                           Tristan BERNARD 

                                                                                  (Un jeune homme rangé).

 


L'apocope est une modification phonétique, une abréviation

comme le mot " Métro ", lequel, devenu international, désigne

aussi bien en français qu'en russe, à Moscou, 

le métropolitain moscovite.

8811-MOSCOU-Plan-metro.jpg

 

 

 

 

 

Monumentale construction pour l'entrée de la

station de métro " Lénine " à Moscou. 

8605-MOSCOU-Station-de-Metro.jpg

 

 

 

 

 

Dans le hall d'entrée de la station,

la validation du titre de transport s'effectue sur simple présentation

optique de celui-ci lors du franchissement des

portillons automatiques.

8609-MOSCOU-Metro-Portillons.jpg

 

 

 

 

 

Ceux-ci donnent immédiatement accès aux

escaliers mécaniques roulants

8610 MOSCOU Escalators Métro

 

 

 

 

 

dont la surveillance est assurée

sur écran vidéo

par une gardienne pouvant en stopper le fonctionnement en cas d'incident. 

8662 MOSCOU Surveillance Métro

 

 

 

 

 

Au bas de cet " escalator " commence seulement

le spectaculaire Métro de Moscou

réputé non seulement pour la profondeur de ses tunnels

mais aussi pour l'efficacité dont il fait preuve avec son important trafic

et surtout pour la richesse de la décoration de ses stations.

8621-MOSCOU-Couloir-Metro.jpg

 

Le métro de Moscou, composé de 12 lignes desservant 182 stations 

est, après celui de Tokyo, le plus fréquenté du monde.

Mis en projet en 1870 par le tzar Alexandre II, la construction commença en 1931.

La première ligne fut ouverte en 1935 et la dernière en 1995.

Certaines stations, très riches en ornements, dénommées "palais souterrains"

feront l'objet d'une article ultérieur.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 01:53

On reconnaît le rouquin aux cheveux du père

et le requin aux dents de la mère.

                                                                      Pierre DESPROGES

   (Dictionnaire superflu).

 

Présent dans toutes les mers du globe,

le requin

fait peur à l'homme. 

0034 REQUIN Mer Rouge

 

 

 

 

 

Bien qu'il soit un carnivore et prédateur vorace,

on dénombre au plus cinq attaques mortelles de squale annuellement.

Elles sont liées, en général, à une erreur d'identification de la proie.

Le requin est souvent accompagné de poissons pilotes

qui le suivent dans ses évolutions.

0035-REQUIN-Mer-Rouge.jpg

 

 

 

 

 

Le requin de haute mer

est un migrateur capable de relier l'Afrique du Sud à l'Australie,

soit environ 11 000 km, en l'espace de trois mois.

0070-REQUIN.jpg

 

 

 

 

 

Le requin à la recherche d'une proie

nage en zig-zag et balance la tête de droite à gauche

pour suivre une piste olfactive

et remonter ainsi à la source odorante de sa future victime.

0069-REQUIN.jpg

 

Ne croyez surtout pas que le mot "requin"

vient du latin " requiem " signifiant " repos ",

lequel pourrait devenir éternel pour qui le rencontre,

mais vraisemblablement de la déformation

de " quin  ou chien  " au sens de chien de mer.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:03

Ma pauvre demoiselle,

je n'abonde pas à m'occuper de tout!

C'est la mairie, les paperasses ...

Je n'abonde pas, je vous dis.

                                                                                           Gabriel CHEVALIER

                                                                                       (Clochemerle).

 

 

Un curieuse statue métallique

  s'impose à la vue lorsque l'on arrive en centre ville de Saint-Junien,

ville limousine de Haute-Vienne,

que ce soit par l'avenue J.Baptiste Corot, Henri Barbusse ou Victor Hugo.

6818-SAINT-JUNIEN-Demoiselle.jpg

 

 

 

 

 

Gracieusement posée sur ces six pattes

la bestiole reste immobile au dessus de la fontaine.

6819-SAINT-JUNIEN-Demoiselle.jpg

 

 

 

 

 

C'est une monumentale " demoiselle " .  

qui surveille son territoire comme le fait,

dans la nature, ce terrible prédateur.

6821-SAINT-JUNIEN-Demoiselle.jpg

 

 

 

 

 

Elle semble vouloir se désaltérer 

à la fontaine aux eaux claires qui jaillit à ses côtés.

6817-SAINT-JUNIEN-Demoiselle.jpg

 

 

 

 

 

La libellule a été réalisée tout en finesse

par un remarquable sculpteur métallier.

Il est regrettable que les édiles communaux

aient omis de préciser le nom de l'artiste sur une plaque commémorative.

Mais... on ne peut pas s'occuper de tout n'est-ce pas ?

6820-SAINT-JUNIEN-Demoiselle.jpg

 

Les libellules auront été les premiers insectes volants sur notre terre.

Les scientifiques font état de nombreux fossiles

de ces invertébrés datant de 230 millions d'années

dont les formes similaires aux genres modernes atteignaient alors 75 cm d'envergure.

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 00:47

La mer est un univers ...

Il y a une lecture de l'océan ...

Les bleus ne sont pas les mêmes ...

                                                                                                      Olivier de KERSAUSON

                                                                                   (Interview 2008).

 

La couleur bleue d'une

Éponge-vase Azurée

spécifique à la Mer des Caraïbes 

0189-EPONGE-Bleue.JPG

 

 

 

 

 

est totalement différente de ce

Corail-cierge bleu

  que l'on rencontre à petite profondeur en Mer Rouge.

0041-CORAIL-Bleu.jpg

 

 

 

 

 

L'Étoile de Mer Épineuse bleue

de l'Océan Indien, 

0036 ÉTOILE de mer Bleue

 

 

 

 

 

la chair bleue d'un bénitier

de Mer Rouge,

0232-BENITIER.jpg

 

 

 

 

 

et les écailles bleu-roi du

Hamlet Bleu des Antilles

sont de diverses nuances tout en conservant sa dénomination de bleu.

0184-HAMLET-Bleu.jpg

 

Alors ... vous verrez du bleu là où il n'est pas. 

                                                             Nicolas CHARLET (La Trilogie du Bleu).

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 00:37

Rien ne saurait rendre l'impression

d'infinie solitude, de veuvage, de néant,

que donne, l'hiver, cette

" Baie des Âmes ",

Boé an anaon, comme l'appellent les Bretons.

                                                                                           Anatole LE BRAZ

(Impressions de Bretagne).

 

 

À l'ultime extrémité des terres de Bretagne, 

la légendaire Baie des Trépassés

est partie intégrante du  Grand site de France ".

8719 La Baie des TRÉPASSÉS

 

 

 

 

 

Ouverte plein ouest face à l'Océan Atlantique

elle est enserrée entre, côté Sud-Ouest

la célèbre Pointe du Raz,

8690-Baie-des-TREPASSES.jpg

 

 

 

 

 

et côté Nord-Est, dominant la Mer d'Iroise

la Pointe du Van.

8691-Baie-des-TREPASSES.jpg

 

 

 

 

 

Le rivage, entre ces deux gardiennes, forme

la longue et unique plage de sable

de toute la région, très prisée des baigneurs

8698-Baie-des-TREPASSES.jpg

 

 

 

 

 

et sur laquelle une houle déferlante, les jours de grands vents, constitue

un spot de surf

réputé dans tout le Finistère.

8697-Baie-des-TREPASSES.jpg

 

 

 

 

 

  Le paysage tourmenté aux roches sombres

a contribué à la triste réputation des lieux en lui imposant

un nom sinistre évoquant les marins disparus en mer.

8699 La Baie des TRÉPASSÉS

 

En réalité, le nom d'origine était " Boë an avon " ou " Baie de la Rivière "

au lieu de  "Boë an anaon ", car un ruisseau

partage cette plage entre les communes de Plogoff au Sud et Cléden-Cap-Sizun au Nord.

Un abus de langage approximatif lui a donné son nom actuel car une légende raconte

qu'autrefois les cadavres de naufragés s'y échouaient fréquemment.

Or le " raz " (nom breton des courants marin rapides) passe au large et s'y oppose.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 12:00

 

Merci à Hervé de la communauté "Photomania"

de m'avoir indiqué la marche à suivre

pour que cette table des matières soit vraiment utile à vos recherches.

Je vais faire le nécessaire le plus rapidement possible

mais devant reprendre chaque article individuellement soyez patients.

 

Si vous relevez une erreur, soyez sympa de me la signaler dans

un petit commentaire indiquant le N° de l'article à modifier

Merci donc, par avance, de votre collaboration.  

                                                                                            PAPYCOUSTEAU.

 

 

Pour trouver l'article que vous recherchez,

cliquez sur le titre

de la

 

Table des Matières

******

 

Articles du N° 1 au N° 200 

 

Articles du N° 201 au N° 400 

 

  ****

 

401    Congre ou Murène - Méditerranée.
  402    Les Jardins de Métis 1 - Chant de patates.  
  403    Passe la pluie - À Malendure.
  404    Palette pastel - Source japonaise.
  405    Là-haut sur la montagne - Monastère Montserrat.
  406    Végétal ou animal - L’Astrophyton.
  407    Symboles sympas - Venise.
  408    Couleur Bretagne - Pointe du Raz.
  409    Anéantie - Carthage.
  410    Immensités liquides - Les Océans.


  411    Visages - Portrait gabonais.
  412    Légalement - Les artisans.
  413    Un bien curieux chevalier - Le Chevalier ponctué.
  414    En douce - La bonne soupe.
  415    Seriez-vous lassés ? - Les routes.
  416    Métamorphose - Soir à Malendure.
  417    Proverbe 62 : tunisien - Tunisie.
  418    Proverbe 63  : touareg - Sidi Bou Saïd.
  419    Le bon sens - Reflet à Lisboa.
  420    La bête à soie - Araignée et son nid.




  421    Les Jardins de Métis 2 - Les bâtons.
  422    Menue plage - Resto “Friar’s Café” St Martin.
  423    Par le bas - Japonaises.
  424    L’heure intelligente -  Tequila Sunrise.
  425    En l’île d’Her - Rue du père Crépier.
  426    Vues lointaines - Îlets Pigeon.
  427    Au hasard des rues - Scènes de vie.
  428    Une grande gueule - Le mabouya.
  429    Visages deux couleurs - Maquillages africains.
  430    Double vues - Crépuscule caraïbe.


  431    Les Jardins de Métis 3 - Les cabanes.
  432    Azur et eau - Village de Saint-Tropez.
  433    D’étoffe en drapeau - Banderolles et drapeaux.
  434    Sacrée bestiole - Monument d’Égypte. 
  435    Proverbe 64  : italien - Jambon de Parme. 
  436    Chasseur à réaction - La seiche.
  437    Mémoire de bois - Bois divers.
  438    Belle baie - Baie de Malendure.
  439    Vous avez dit “ryokan” ? - Auberge du Japon.
  440    Colline de Loire - Sancerre. 


  441    Proverbe 65 : persan - Divers types de ponts.
  442    Comme la carpe - Carpes dans l’eau.   
  443    Sur le mur - La Grande Muraille de Chine.
  444    Les Jardins de Métis 4 - Fleurs sauvages.
  445    Histoire de plonger 9 - Entre deux plongées.
  446    Coup de bec - Grenouille et héron.
  447    Rencontres commerciales - Colporteurs.
  448    Hold-Up - Bandits manchots Las Végas.
  449    Le fond à l’envers - Plongée en Mer Rouge.
  450    Proverbe 66 : afgan - La sieste.



  451    Long drink des tropiques - Pina Colada.
  452    Retour au port - Port de Safaga, Égypte.
  453    Elle a dit ... La Caissière du Grand Café.
  454    Au royaume de corail - Poissons tropicaux.
  455    Faciès symboliques - Masques du Gabon.
  456    Jeu de sable - Enlisé dans le désert marocaine.
  457    Coin repos - Sanctuaire punique de Carthage.
  458    Longue vie marine - Coraux batisseurs.
  459    Chine et capital - Hong-Kong.
  460    Incas ...sable - Témoignages incas.

 
  461    Proverbe 67 : marhrate - Fruits de palmier.
  462    Vaisseau géologique - La Roche Percée du Québec.
  463    Poissons géométriques - Poissons-Coffres.
  464    Ville basse - Auvergne : St-Flour.
  465    Ville haute - Auvergne : St Flour.
  466    Gare aux rascasses - Ptéroïs volitans.
  467    Proverbe 68 : chinois - Les bougies.
  468    Comment le savait-il ? Napoléon Bonaparte.
  469    Basse mer - Plage de la Mine d’Or à Pénestin.
  470    Les Jardins de Métis 5 - Fleurs colorées.


  471    Cornes marines - Corail Corne d’Élan.
  472    Succès sur la plage - Pêcheur de barracudas.
  473    Sacrées gamines - Petites filles.
  474    Une auberge peu commune - Premier avil.    
  475    L’ouverture - Portes V. Barré à Rennes.
  476    Cocorico - Le scaphandre Rouquayrol.
  477    Au fond d’un hameau - Ste Agathe à Langon.
  478    Tirelire en vrai - Petits cochons noirs.
  479     Jojos des eaux - Mérous de Mer Rouge.
  480    Les chevaux de Neptune - Hippocampes.



  481    Une célébrité - Ponte Vecchio à Florence.
  482    Sur les quais - Marina de Pointe à Pitre.
  483    Sans famille -  Les chiens de cocotier.
  484   Vérité 36 - Voilier à Malendure.
  485    Le grand lac - Lac Titicaca au Pérou.
  486    Survol - Presqu’île de Saint Tropez.
  487    Les Jardins de Métis 6 - Ruisseau.
  488    Avec l’artiste - Tableaux Isabelle F.
  489    Attention... Gare - La gare de Porto.
  490    Resistance - Guerres indiennes.


  491    Sur le sable - La Murène Léopard.
  492    Base alimentaire - Le Blé d’Inde.
  493    Les vendeurs - Petis commerces chinois.
  494    Un autre monde - Les gorgonnes.
  495    Entre deux pointes - Baie de Malendure.
  496    Petits monstres - Lézards du Gabon.
  497    Cool Papy - Tête à l’ombre.
  498    “La” et “Le” - Baliste.
  499    Tournez manège - Cable Car de San Francisco.
  500    Avant le crépuscule - Coucher soleil Malendure.


  501   Pas sans bleu - Peintures sur ardoises.
  502    Fleur bleue - Iris.
  503    Porte-bonheur - Muguet 1er mai.
  504    Jour de Fête - Anniversaire Papycousteau.
  505    Culture - Vieux marériel agraire.
  506    Elle fait des bonds - Montgolfières.
  507    Il fait des bulles - Le scaphandrier.
  508    Positions diverses - Plongeuses.
  509    Ciel de Gaspésie - Soir sur le Saint-Laurent.
  510    Proverbe 69 : sud-africain - Potier tunisien.




  511    Vue de près - Le tétrodon-perroquet.
  512    Le roi statufié - Le lion.
  513    Un gamin de Paris - Le moineau.
  514    Les Jardins de Métis 7 - Murs de livres.
  515    Proverbe 70 : brésilien - Soir sur le Rio Négro.
  516    Trois qu’il en faut - Village de Trois-Pistoles.
  517    Bons doublons - Duos sous-marins.
  518    Proverbe 71 : chinois - La Chine vue du ciel.
  519    Toutes ressemblances - Danseuses music-hall.
  520    Danger : poissons - Rascasses des caraïbes.


  521    Viva la Rénovation - Sidi-Bou-Sahid.
  522    Couleurs saison - Fleurs du jardin.
  523    La vieille dame - La Soufrière.
  524    Maintenant je sais ! - Anges de Guadeloupe.
  525    Le 17ème volume -  Maison Zola.
  526    La Ville-close - Concarneau.
  527    Le savait-il ? - Lao Tseu.
  528    Proverbe 72 : géorgien - Cerisier.
  529    Que le Diable m’emporte - La Porte d’Enfer.
  530    Cinq étoiles - Le Wynn à Las Vegas.


  531    Fragile - Le pois de senteur.
  532    Piquante - Le rosier.
  533    Aaah, des fleurs - Peintures.
  534    Sur deux roues - Viet Nam.
  535    Étrange et énigmatique - Raie à points bleus.
  536    Appellation à statuer - Monuments bizarres.
  537    Proverbe 73 : français - Le chapon.
  538    Une bonne mousse - “Molson” pression.
  539    Un bibelot dangereux - L’éventail.
  540    Fleur d’arbre à saucisses - Fleur de Châtaignier.




  541    Proverbe 74 : gabonais - Nid de guêpes.
  542    L’oiseau et l’eau - Trempettes d’oiseaux.
  543    Les cabanes de Malendure - Commerces Guadeloupe.
  544    Nid de guêpes - Les guêpes.
  545    Un passage ordinaire - La Cordillère des Andes.
  546    Que pensez-vous ? - Voilier en Caraïbes.
  547    Proverbe 75 :  français - Les nèfles.       
  548    Monnaie ravageuse - Monnaie-caraïbe.
  549    Les Jardins de Métis 8 - Décoration murale.
  550    Activité statique - Les guêpes.


  551    Coayez-moa - La grenouille des champs.
  552    Un plant... un ou deux - Le Plantin. 
  553    Un œil acéré - Les oursins.
  554    Un échappé célèbre - Le Bombyx.
  555    Symbiose - Architectures du monde.
  556  Le roi, c'est moi ! - Le Lion. 
  557    La Sérénissime - Venise.
  558    Bleu rue - Porto.
  559    L’inspiratrice - La Lune dans la nuit.
  560    Sur le sable - Plage de Deshaies.


  561    Au cœur du Berry - Maison de George Sand.
  562    Proverbe 76 : chinois - Poissons de verre.
  563    Évolution - Fleur et citron.
  564    Immobilisme - Trois mâts.
  565    La ville au rocher - Azrou.
  566    Histoire de plonger 10 : Marcel Desgoulanges.
  567    Garçon ! S’il vous plaît ? - Les pastis.
  568    Les Jardins de Métis 9 - Plants, fleurs et arbustes.
  569    Bentelles marines. Corail dentelle de Guadeloupe.    
  570    Production et reproduction - Ardoises peintes.



  571    Nocturne portuaire - Marseille de nuit.
  572    Musique à l’Ouest - Musiciens américains.
  573    Une devinette grecque - Canal de Corinthe.
  574    L’eau de la fontaine - Divers fontaines.
  575    C’est la faute du vent - Vagues de houle Malendure.
576    Proverbe 78 : québécois - Grand brochet du Nord.
  577    Un village de caractère - Locronan.
  578    Proverbe 79 : chinois - Portes.     
  579    Un fossile vivant - Le scorpion noir.
  580    Les cavaliers de bronze - Statues équestres.


  581    Mais si, c’est un poisson - Murène gueule-pavée.
  582    Gentilcopters - Hélicopters.
  583    La bête aux pieds multiples - Le poulpe.
  584    Le plus petit des oiseaux - Le colibri caraïbe.   
  585    L’éventail des mers - La gorgone.
  586    En fin de plongée - Palier et remontée bateau.
  587    À l’orée de la grande forêt - Le Gabon.
  588    Le Molière Italien - Carlo Goldoni.
  589    Big Brother - Mer Rouge “Les Brothers”.
  590    Les Jardin de Métis 10 - Les hirondelles.


  591    Jour du souvenir -  Monuments aux morts.
  592    Bouquets d’alcyons - Corail mou.
  593    Les “barcelos rabelos” publicitaires -  Porto.  
  594    Les oiseaux noirs - Les cormorans.
  595    Un instant avant la nuit - Mer des Caraïbes.
  596    Barrage dans le Morbihan - Arzal-Camoël.
   597    Les chaises raconteuses - À Québec. 
  598    Proverbe 80 : basque - Gué marocain.
  599    Curieux crustacé - La cigale de mer.
  600    Histoire de plonger 11 - “ L’Idéal “.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 00:21


 La destinée peu banale

d’un chalutier prénommé 

L’IDÉAL



             “ L’IDÉAL ” a été construit en 1939 par les Chantiers Maritimes des Sables d’Olonne. Il était, en son temps, ce qu'il est convenu d'appeler un "beau bateau".
             Ce chalutier en bois d'une longueur de 18m80  était destiné à la pêche côtière, toutefois, le dimanche 3 septembre 1939, triste jour de la déclaration de guerre avec l’Allemagne ce qui engendra immédiatement la mobilisation de tous hommes jeunes, y compris les marins-pêcheurs professionnels, “ L’IDÉAL ” fut aussitôt réquisitionné par le Service des Postes et Téléphones pour une utilisation décrétée “affectation spéciale ”.
             De ce fait, et pendant toute la durée du conflit, le navire fût affecté au transport du Courrier Postal. Sa mission était d’assumer de façon régulière la desserte entre le continent et les différentes îles de la côte atlantique française. Dans ce but, il avait été tout spécialement transformé et réaménagé en vue de garantir au mieux la constance et la sécurité du convoyage postal.
            Solidement conçu, bien motorisé avec un Baudouin - roi des moteurs - de 90 cv qui lui octroyait une vitesse de croisière légèrement supérieure à dix nœuds, il accomplissait chaque semaine, vaille que vaille, mais avec la régularité d’un métronome, la rude tâche, le parcours de Brest à Royan et retour, soit environ six cents miles nautiques, quelques soient les conditions atmosphériques et l’état de la mer.
            Son activité de "courrier" se prolongea encore un certain temps après la guerre. Mais le décret du 10 mai 1946 en créant une Administration plus moderne sous la gouverne de la toute nouvelle "Direction Générale des Postes", mit un point final à sa carrière postale .
           Les tensions guerrières apaisées, à la fin de la décennie des années 40, un ancien officier Allemand de l’Afrika-Korps, prisonnier de guerre libéré et installé en Californie, s’en porte acquéreur auprès du Service français des Domaines. Toujours en état de naviguer il convoie “L’IDÉAL” de Bretagne en Tunisie via le Détroit de Gibraltar. Aux chantiers de Bizerte, il procède aux transformations adéquates et aux aménagements techniques indispensables pour transformer le chalutier en une solide base navale de plongée.
           À la suite de ces rénovations le nouveau propriétaire, avec l'aide d’anciens compagnons d’armes, s’active à rechercher le  légendaire trésor de Rommel. À partir de cette base de plongée flottante et mobile il prospecte un peu au hasard en Mer Méditerranée. Après plusieurs années de campagnes pénibles et onéreuses, tant sur les côtes d’Afrique du Nord que sur celles de l’Île de Beauté, apparemment sans résultat tangible, l’aventurier décide d’arrêter les frais et dans la foulée il se sépare du rafiot bien fatigué.
          C'est alors qu'un riche acquéreur américain se fait connaître. Il s’agit de l’un des patrons de la célèbre firme cinématographique hollywoodienne : la Métro-Goldwyn-Mayeur qui s’en porte acquéreur. “L’IDÉAL”  est alors rapatrié en France, à La Ciotat, où après une remise à neuf  il se taille un vif succès à Cannes lors du renommé Festival Cinématographique.
         À partir de 1953 (année qui voit la consécration de films tels que “ Le Salaire de la peur “ avec Yves Montand et Charles Vanel tout comme le magnifique “ O Cangaceiro ” à l'époque l’un des rares succès brésiliens de renommée mondiale) il est mouillé en permanence au quai d’honneur de La Croisette parmi les yatchs de milliardaires. Il est reconverti en un “bar américain” incontournable :  Fréquenté en permanence par les journalistes, le “Bar Nautique” des pins-up est une unité publicitaire pour le moins originale. Lors de courtes mais nombreuses réceptions privées on y voit parader les vedettes et toutes les personnalités marquantes du cinéma international.
          Et en premier lieu, son hôte d’honneur, le Lion “Tanner”, un magnifique fauve à crinière. Vous connaissez sa célèbre tête rugissante qui apparaît avant le générique de chacun des films de la MGM.  Au grand plaisir des badauds, ce Lion trône en effet sur le rouf arrière du navire lorsque le bar est fermé : il en est devenu le cerbère.
         Au firmament des stars, c’est bien connu, les “ gags” ne brillent qu’un moment, aussi, quelques années plus tard avant que le “décor” ne fasse plus recette, le bâtiment est cédé à un industriel lorrain, “cristallier” à Baccarat. Ce dernier arme de nouveau le chalutier pour la plongée et navigue dans les criques du sud de l’Italie puis sur les côtes de la Sicile. De nouvelles informations semblent le guider, lui aussi, dans ses laborieuses recherches sous-marines en vue de retrouver le trésor de guerre des nazis !
          Malade, il doit interrompre son activité et le bateau est rapatrié dans les Alpes Maritimes au mouillage dans un petit port de l’Esterel, entre Théoule et Mandelieu-La Napoule. Il y restera un long moment.
         Bien longtemps après le décès de son propriétaire, en conclusion d’une succession difficile, “L’IDÉAL” est finalement repris à un prix modique par deux amis plongeurs : Jean-Pierre Gonzalez, un “pied-noir” rapatrié de Oujda au Maroc et Michel Selesniew un “terrien” du Gâtinais travaillant à Montargis dans le Loiret.
         Ces derniers avaient repéré l’épave abandonné à quai et à demie-immergée dans le petit port de La Rague. Pour eux, c'était l'idéal, le mot n'est pas trop fort . Ils recherchaient depuis plusieurs mois un bon bateau pas cher en vue d’exploiter une École de Plongée à Saint-Tropez sous l'égide de la Fédération Française d'Études et de Sports Sous-Marins (FFESSM). Il ne leur manquait que le principal, un navire pour aller en mer et faire fonctionner le “Club Mer et Plongée” qu’ils venaient de créer et auquel  vint s’adjoindre, pour un temps, un troisième et sympathique copain, garagiste parisien de Pontoise, Charles Hinaux.
         Le bâtiment est renfloué, car faute à un manque évident d’entretien, il reposait sur le fond du port ... avec un mètre d’eau dans les cales. Une fois consolidé et repeint sommairement sur place afin de cacher sa misère (il fallait  faire bonne figure pour l’arrivée dans la Cité du Bailli), il est ramené à son nouveau port d’attache et mis en cale sèche dès les premiers beaux jours du printemps 1973 .
         Entièrement rénové et repeint de fond en comble aux couleurs du Club " blanc et bleu ",  il est équipé à neuf de tout le matériel de plongée nécessaire à trente plongeurs et ce avec la concours de Monsieur Dandine, importateur exclusif de la marque américaine “ Scubapro . Notre vaisseau prend place dans le Vieux Port de Saint-Tropez au coté des “ pointus ” de pêche entre “ Le Bourru ” du journaliste “ Michou ” et le yatch de course, " l’Hélisara ", du chef d’orchestre Herbert Von Karajan.
          Amarré ainsi au quai promenade du Môle Jean Reveille, il attire la curiosité des passants par sa structure particulière qui le distingue de tous ses voisins.
        De plus, un panneau publicitaire annonce la création de le première véritable école de plongée de la région. À cette époque elle se trouve en effet être l'un des rares établissement bien structuré à être pour la saison à la disposition permanente des touristes désireux de se laisser séduire par l'aventure sous-marine (la plus proche base équivalente se trouvant à St Raphaël à bord du “Renardeau” le voilier du “Club sous l’Eau”  tenu par Claude Luquin, ancien militaire, pilote d’hélicoptère).
            Par le biais de ses activités " L'IDÉAL " retrouve en partie la fréquentation des stars comme au temps de ses riches heures cannoises :
         Monsieur 100 000 volts, le chanteur dynamique Gilbert Bécaud, un passionné de plongée, qui réquisitionne le bateau et son équipage à la journée : il assure ainsi sa tranquillité et celle de son fils Gaïa; le fréquentent des chanteurs sociables comme le célèbre Enrico Macias, la blonde Joëlle Morgensen du groupe "Il était une fois " et Dave le créateur du tube " Vanina "; l'ancien acteur devenu peintre Nicolas Charrier (ex-époux de Brigitte Bardot) y accompagne leur fils Nicolas pour son initiation à cette nouvelle discipline. Les cascadeurs Alain Prieur, Frank Valverde, Jean-Paul Chirouze et le plus célèbre d'entre tous, le sympathique Rémy Julienne, viennent à bord pour plonger afin de tester en milieu agressif certaines normes de sécurité qu'ils se doivent de respecter lors de leurs actions subaquatiques. Des personnages originaux comme l'acrobate " Coin-Coin ", le légendaire judoka champion du monde Anton Geesink, ou des personnages comme l'acteur Mario David, le chef d'orchestre Herbert Von Karajan, la speakerine Jacqueline Huet, Raymond Marcillac, Eddy Barclay, le journaliste "Michou", Gérard Blitz et Anne Wagner du Club Med.
            En un mot le "Tout St-Trop " vient plonger ou tout au moins boire un pot à bord où règne une ambiance sympathique. J'allais oublier une charmante gamine, Marine Jacquemin qui par la suite allait devenir “grand reporter” à la télévision française. Et le mythique Jacques Mayol - le premier plongeur a être descendu en apnée à une profondeur de 100 mètres, exploit réalisé en Novembre 1976 dans les eaux de l'île d'Elbe .
         Ceci n'étant qu'une bonne publicité de prestige, l'école de plongée n'ouvrait ses portes à la clientèle sportive que seulement sept mois de l’année. Cette période dura une décade complète ... jusqu'en 1983.
      C’est à cette époque que “L’IDÉAL” est repris par deux sympathiques plongeurs lyonnais, Claude Gavory et Charles Battisti qui changent la raison sociale du Club lequel devient à juste titre “Les Plongeurs du Golfe”. Toutefois, l’un des précédents fondateurs de l’école, Michel Selesniew, dit “ Papycousteau “ les accompagne dans cette nouvelle aventure. (Il était prévu que ce dernier devait rester quinze jours pour transmettre le flambeau, en fait, il y resta dix ans).
        Un franc succès couronne les efforts de cette équipe. Le Club se fait un renom bien mérité dans le monde de la plongée et affiche carrément complet à longueur d’année. Devant cette réussite manifeste, certaines inimitiés ne tardent pas à se faire ressentir à l’égards de ces “estrangers ” et de leur bateau.
          L’accès au môle Jean Reveille leur est interdit : Ils sont invités à céder leur emplacement privilégié de mouillage au Vieux Port à un magnifique voilier, propriété d'un industriel milliardaire français. En remplacement, un anneau leur est attribué au Nouveau Port, en sortie de ville, sur l’aire du parking payant.
      Puis, bizarrement, trois saisons plus tard, suite à d’obscures raisons administratives et autres manœuvres, le permis de naviguer du vieux chalutier est définitivement abrogé en dépit de longues négociations.
          Officiellement le bateau est atteint par la limite d’âge.
          De ce fait, en 1986, sous la surveillance des Autorités Maritimes, “L’IDÉAL” est sabordé avec les honneurs par ses propriétaires, non loin du port, au large de la Baie des Canoubiers où il repose par 30 mètres de fond.

         Mais l’Histoire est un perpétuel recommencement ... et celle-ci n’échappe pas à la règle.
        Un chalutier de Toulon se présente à point nommé : son propriétaire, un patron-pêcheur âgé qui pratiquait la pêche de nuit au lamparo, voyant son activité traditionnelle sur le point d’être interdite en France, propose “LA MARISE” à la vente.
         Aussitôt, sous le nom mérité de  “L’IDÉAL II ” il devient le successeur de son frère : il est tout à fait inattendu de constater qu’il s’agit d’un bâtiment construit par le même chantier que son prédécesseur, sur des plans similaires et de plus qu’il date de la même année ... 1939 ! Une heureuse et fortuite similitude existe donc entre les deux navires à tel point que, même parmi les anciens plongeurs, nombre d’entre eux ne remarquent pas les petites différences dues au remplacement du bateau qu’ils fréquentaient précédemment.
        En 1993 le Club et “L’IDÉAL II” sont repris par Jean Burgos qui, deux saisons plus tard, recède le tout à un trop jeune moniteur tropézien.
         Novice en la matière ce dernier abandonne la fonction et se débarrasse très rapidement du fardeau en revendant le bateau à un particulier lambda ...
            Malheureusement l’acquéreur, bien évidemment, ne peut conserver à son acquisition le qualificatif de “navire école”.  Aussi, dès le jour de l’enregistrement de la vente  il se voit assigné la qualité de propriétaire d’un quelconque “navire de plaisance ”. Il découle de cette modification une substantielle augmentation du prix locatif de la taxe portuaire. C’est un luxe que ne peut s’offrir l’individu : il doit abandonner illico la place qu’il envisageait de conserver. Sous la pression constante des Autorités Portuaires, il prend la décision précipitée d’effectuer en urgence un mouillage sauvage dans le golfe, à l’entrée de la Baie des Canoubiers.
            Par malchance, quelques jours plus tard, un puissant vent d’Est se lève et la mer se forme.  Les amarres ou le mouillage ne résistent pas... Le navire dérive. La forte houle le drosse aux récifs de la côte en quelques minutes. Sous les yeux des riverains impuissants, il s’y disloque et coule rapidement

              

                          “ L’IDÉAL ”  n'est plus qu’une légende...                             


 Tanner
le célèbre lion rugissant.

-Tanner--Le-lion-MGM-.jpg

 

 

 



Le chalutier " L'IDÉAL " en Mars 1973
vient d’arriver à quai dans le port Saint-Tropez.

L-IDEAL-Mars-1973.jpg


 

 

 


" L’IDÉAL "  à Saint-Tropez en Juin 1973.
 Entièrement rénové,
il tient fièrement sa place entre
"Le Bourru" à gauche et
"l’Hélisara" à droite.

0020-L-IDEAL-Juin-1973.jpg

 

 

 

 

 

Jacques MAYOL (1927-2001) ,

de retour dans le port de Saint-Tropez

après une plongée avec l'équipage de " L'IDÉAL " en 1980

0011-Jacques-MAYOL-1980-L-Ideal--.jpg


“ L'IDÉAL ”

de toutes les Écoles de Plongée Françaises du littoral méditerranéen,

est vraisemblablement, le bateau qui,

fréquenté pendant 13 années par des plongeurs de toutes nationalités,

a le plus marqué leurs mémoires

du fait de son historique surprenante mais surtout parce que

ce navire a été l’inventeur de l'épave mythique du sous-marin

“ RUBIS ”

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 00:47

Parmi les crustacés aquatiques

qui honorent nos tables

il est certainement l'un des moins connus du public.

                                                                                 Pol MARTIN 

( Le Grand Livre de la Cuisine).

 

 

 

Dépourvue de pince, le corps ovale, trapu, souvent immobile, ainsi se présente

la cigale de mer.

4048 CIGALE

 

 

 

 

 

Deux paires d'antennes 

dont l'une, aplatie, transformée en pelle.

4046 CIGALE gros plan

 

 

 

 

 

Ses courtes pattes sont peu visibles,

cachées sous une carapace articulée aux teintes brunes et bleuâtres.

4049 CIGALE

 

 

 

 

 

Les deux petits yeux globuleux

sont incrustés dans cette carapace aux bords épineux.

4044 CIGALE de mer

 

 

 

 

 

La cigale de mer se déplace lentement,

cependant elle est capable d'une fuite rapide

en rabattant fortement sa queue sous son abdomen.

2391-CIGALE.jpg

 

Cet animal, qui peut atteindre une taille à 45 cm à l'état adulte,

s'est raréfié, tant aux Antilles qu'en Méditerranée.

En raison d'une certaine surexploitation des mesures de protection sont recommandées.

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 00:53

  Celui qui a passé le gué

sait combien la rivière est profonde.

                                                                           Proverbe du Pays BASQUE.

 

 

 

Entre les villes de Tétouan et Azrou

la route marocaine du Moyen Atlas réserve des surprises.

Un oued - en arabe : cours d'eau,

se trouve sur le parcours.

2302 MAROC Moyen Atlas le gué

 

 

 

 

 

Comme le dit le proverbe, en connaître la profondeur est judicieux.

La traversée du gué par cette femme

sera une indication précieuse.

2256 MAROC Le gué

 

 

 

 

 

L'eau s'écoule rapidement 

mais pas de danger, la dame a gagné l'autre rive

en se mouillant juste les chevilles.

2305 MAROC Le gué Moyen Atlas

 

 

 

 

 

En voiture s'il vous plaît

si vous désirez garder les pieds au sec.

2307-MAROC-Allons-z-y.jpg

 

 

 

 

 

La " caravane " passe

et pendant ce temps là, le photographe a les pieds au frais....

2306 MAROC Passage du gué

 

Cours d'eau des régions désertiques d'Afrique du Nord,

les oueds sont très souvent à sec.

Toutefois, lors des rares mais fortes précipitations dans les massifs montagneux

ils peuvent connaître des crues rapides et spectaculaires.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

  • 1284 . Le Rhum, un breuvage universel.
    Une gorgée de rhum, c'est pas grand chose, mais avalée au bon moment, ça peut vous sauver un bonhomme. Georges DUHAMEL (Chronique des Pasquier). Le Rhum du Père LABAT, est distillé sur l'île de Marie-Galante. Étiquette Rhum Père Labat cuvée 2004 Rhum...
  • 1283 . Saint-Barthélémy, boire un petit coup au Select.
    On est savant quand on boit bien. Qui ne sait boire ne sait rien. Nicolas BOILEAU (Chanson à boire). Heure creuse au " Select " donc bien le temps de réfléchir au choix de sa commande ! Que diriez-vous de déguster un " K'a-mis-case " entre amis ... non...
  • 1282 . Saint-Barthélémy, trois coins bien connus.
    Il existe certains coins comme ça dans les villes ... Louis-Ferdinand CÉLINE (Voyage au bout de la nuit). Chez Jojo, à la sortie du cimetière de Lorient, où l'on peut boire un coup bien tranquillement, voir se restaurer. Le Bar de l'Oubli à Gustavia au...
  • 1281 . Saint-Barthélémy, le cimetière devenu célèbre..
    Être l'homme le plus riche du cimetière ne m'intéresse pas. Steve JOBS (À propos de la richesse). Sur une toute petite Île des Caraïbes, Saint-Barthélémy, Un coin du cimetière de l'église de Lorient. Lorient, cimetière fleuri. La tombe de Johnny Halliday...
  • 1280. Saint-Barthélémy, les cinq Cimetières.
    On accompagne ses amis jusqu'au cimetière, mais on ne s'enterre pas avec eux. Clara ROJAS (Captive). Le Cimetière marin de Public. Le cimetière suédois de Public. Le cimetière de Saint-Jean près de l'Aéroport. Le cimetière en bord de mer de Lorient. Le...
  • 1279 . Saint-Barthélémy, Îlets et Îlots.
    ... les eaux étaient semées d'îles, d'îlets et îlots qui constituaient l'Archipel ... Jules VERNE (Le Pays des fourrures). À l'entrée de la Baie de Gustavia Les Trois As de Saint-Barthélémy. Ces trois îlots sont aussi connus comme étant les Trois Saints....
  • 1278 .Saint-Barthélémy Sud-Est et Nord-Ouest.
    Est, Ouest, Sud ou Nord, il n'y a pas de différence. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourez le monde entier et au-delà. Elif SHAFAK (Soufi mon amour). Grand Cul de Sac se trouve au Sud-Ouest de Saint Barthélémy. L'Anse de Grand Cul de Sac sur...
  • 1277 . Saint Barthélémy et ses belles plages.
    La sieste sur la plage, les yeux vers le ciel, cette grande solitude. Nina BOURAOUI (La Vie heureuse). Lorient l'un des quartiers les plus connus de Saint-Barth avec sa plage et le cimetière ou repose Johnny Hallyday. La Plage de sable fin de Lorient...
  • 1276 . Saint-Barthélémy, quartiers du Rocher.
    Je fais des voyages passionnants dans mon quartier ... Alice PARIZEAU (Les Militants). Chacun des quarante quartiers de Saint-Barthélémy porte un nom relatif à sa position ou qualification dans l'île. Anse des Cayes pour une partie basse, une plage composée...
  • 1275 . Camions de pompiers.
    Le " pimpon " est l'effet Dopler du pimpant camion des pompiers. François ROLLIN (L'Œil du Larynx). Un Camion des Soldats du Feu d'Ukraine devant sa caserne de Kiew. Camion de Pompiers du District de New-York avec compresseur pour l'eau des lances à incendie....