Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de PAPYCOUSTEAU
  • : Photos, Voyages, Plongée-sous-marine, récits, histoires, citations, pensées, maximes, proverbes du monde entier. Le tout illustré par des photos de France et d'ailleurs...
  • Contact

Recherche

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 23:23

Les Dieux existent,

c'est le Diable.

                                                 Jean COCTEAU 

                                   (La Machine infernale).

 

Chez les grecs anciens,
la divinité de la nature, des forêts et des bergers.
était représentée par un être à corps et visage humains
portant des cornes, des pieds fourchus et une queue de bouc.
Il symbolisait la fécondité, le plaisir sexuel et la luxure.
Le Dieu Pan

 
 
 
 
 
 
 
Les premières chèvres
apparaissent il y a 10 000 ans et si elles sont domestiquées rapidement,
elles n'arrivent en Gaule que 200 ans avant J.C.
Jusqu'à l'invention de l'imprimerie
leurs peaux servaient à confectionner les parchemins.
Actuellement elles sont élevées pour leur lait et leur viande
mais aussi pour leurs boyaux (cordes de violoncelles),
leur peaux (instruments de musique à percussion)
et leurs poils (cheveux de poupées, pinceaux, tissus et velours).
Un bouc solognot

avec sa bonne tête de satyre paisible.

 
 
 
 
 
 
Victor Hugo donne à Esméralda la Gitane une chèvre aux cornes dorées
pour compagne dans Notre-Dame de Paris.
"Qu'elle était jolie la petite chèvre de Monsieur Seguin "
écrivait Alphonse Daudet dans ses Lettres de mon Moulin.
En 1986, dans un tableau moderne le peintre
crédite son bouc d'un air angélique et n'hésite pas lui ajouter des ailes.
Ainsi il confère à l'animal-satyre une certaine candeur rassurante.
Le Bouc, Dieu Pan.
(Détail d'un tableau de Jean MOREAUX).
6413 Le Bouc Jean MOREAUX
 
Il existe actuellement environ 850 000 caprins en France,
et de par le monde on en compte plus de quatre cents millions,
ce qui représente le quatrième troupeau d'animaux domestiques.
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 23:04
Qui rougit en sait un peu plus
qu'il ne devrait en savoir.
                                                               Paul VALÉRY
                                                                  (Mélange).
 
 
 
La couleur rouge, dans l'Égypte antique,
était le symbole du mal.
Méphistophélès porte le manteau rouge des Princes de l'Enfer.
C'est la couleur de tous les dangers et des interdits.
C'est la couleur du sang versé,
de la violence, de la révolte et du feu.
Le fer doit être porté au rouge par l'artisan pour être façonné.
L'Aluminium, métal blanc, devient rouge
lors de sa fusion dans un four industriel.
 
 
 
 
Le Japon symbolise l'harmonie, la prospérité et la sincérité
 par la couleur rouge.
Le visage poudré de la geisha
et sa bouche réduite à deux pétales rouge vif

est une œuvre d'art vivante.


 
 
 
 
En Italie du Sud on confère à la couleur rouge un pouvoir de protection.
Parfois surnommée " la pomme d'amour " :
La tomate 
est le fruit d'une plante originaire d'Amérique du Sud,
toutefois aux USA la Loi classe la tomate dans la catégorie des légumes.
Le public l'utilise parfois bien mûre pour manifester son mécontentement
envers un personnage politique.

 
 
 
 
Dans les îles de la Mer des Caraïbes
la fleur de porcelaine
aux couleurs rouges et noires est souvent considérée
comme maléfique dans sa beauté un peu froide.

 
Le mot " rouge " est employé dans un grand nombre d'expressions :
le rouge de la confusion, le rouge est mis, être rouge de colère,
boire un coup de rouge, l'armée rouge, voir rouge,
voter rouge, griller un feu rouge,
les Peaux-Rouges.
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 01:01
J'aimerais tant voir Syracuse
Pour m'en souvenir à Paris.
                                                                                          Paroles de Bernard DIMEY.
                                                                              Musique de Henri SALVADOR.
 
 
Bernard  DIMEY
(1931 - 1981)
Poète de la Butte Montmartre où il a passé 25 ans de sa vie.
Ses potes : les artistes, les poivrots, les putes, les truands.
Il compose des chansons pour Reggiani, Montand, Aznavour, Salvador,
les Frères Jacques, Mouloudji, Patachou, Greco.
Sa poésie : "mettre sa nuit en lumière".


 
 
Parmi ses poèmes les plus connus ,
il en est un qui retient plus particulièrement mon attention :


LES ENFANTS DE LOUXOR

Quand je sens, certains soirs, ma vie qui s’effiloche,
Et qu’un vol de vautours s’agite autour de moi,
Pour garder mon sang-froid, je tâte dans ma poche
Un caillou ramassé dans la Vallée des Rois.

Si je mourrais demain, j’aurais dans la mémoire
L’impeccable dessin d’un sarcophage d’or,
Et pour m’accompagner, au long des rivières noires,
Le sourire éclatant des enfants de Louxor.

A l’intérieur de soi, je sais qu’il faut descendre,
À pas lents, dans le noir et sans lâcher le fil,
Calme et silencieux, sans chercher à comprendre,
Au rytme des bateaux qui glissent sur le Nil.

C’est vrai, la vie n’est rien; le songe est trop rapide :
On s’aime, on se déchire, on se montre les dents:
J’aurai aimé pourtant bâtir ma pyramide
Et que tous mes amis puissent dormir dedans.

Combien de papyrus, enroulés dans ma tête,
Ne verront pas le jour ou seront oubliés
Aussi vite que moi. Ma légende s’apprête;
Je suis comme un désert qu’on aurait mal fouillé.

Si je mourrais demain, je n’aurai plus la crainte
Ni du bec du vautour, ni de l’œil du cobra.
Ils ont régné sur tant de dynasties éteintes
Et le temps, comme un fleuve, a la force des bras.

Les Enfants de Louxor ont quatre millénaires.
Ils dansent sur les murs, et toujours de profil,
Mais savent, sans effort, se dégager des pierres
À l’heure où le soleil se couche sur le Nil.

Je pense m’en aller, sans que nul ne remarque
Ni le bien  ni le mal que l’on dira de moi,
Mais je déposerai, tout au fond de ma barque,
Le caillou ramassé dans la Vallée des Rois.


J'ai déjà mon caillou,
ramassé comme celui de Bernard DIMAY, dans la Vallée des Rois :
 
 
mais... aurai-je, moi aussi, une barque ?
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 23:01
Elle était aussi bien de fesse
que de face.
                                                    Raymond QUENEAU  
(Les Enfants du limon).
 
 
 
Dommage que cet excellent cliché publicitaire
pour une marque de Bière mondialement connue
ne soit pas accompagné
d'un commentaire adéquat.


 
Alors triturez-vous un peu les méninges
et soyez vraiment des Fils de Pub avec votre commentaire.
                                                                       Je vous en remercie par avance.  

                                                                                                 PAPYCOUSTEAU.
 
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 23:04
Voici un petit poème grivois écrit par
Paul Adam (1862-1920)
écrivain et critique d'art français .
 
La première fois quand je l'ai vue,
J'ai tout de suite remarqué son regard.
J'en étais complètement hagard.
 
Dans ce jardin du Luxembourg
Je me suis dit : il faut que je l'aborde
Pour voir si tous les deux on s'accorde.
 
J'ai déposé mon baluchon
Alors j'ai vu tes gros yeux doux
J'en suis dev'nu un peu comme fou.
 
Quand je t'ai dit que tu me plaisais,
Que j'aimerais bien te revoir,
Tu m'as donné rendez-vous le soir.
  
Et je t'ai dit “ Oh Pénélope ! “
Que tu étais une sacrée belle fille
Que je t'aimerai toute ma vie.
 
Quand dans ce lit de marguerites,
Tu m'as caressé doucement la tête,
Ma vie entière est une fête.
 
Et sous les regards de la foule,
J'ai posé ma main sur ta main...
Vous voyez bien que ce n'est pas malsain.

Et sous les regards de la foule,
J'ai posé ma main sur ta main...
Vous voyez bien que ce n'est pas malsain.

À l'ombre des Eucalyptus
Je t'ai dit: Je veux que tu me suives
je te sentais d'humeur lascive.

Alors comme çà dans les tulipes
tu m'a fait une petite promesse
gage d'affection et de tendresse.

Si notre amour devait céder 

Je n'aurais plus qu'à me faire prêtre,
Je ne pourrais jamais m'en remettre.
 
Car si un jour notre amour rouille
Je m'en mordrai très fort les doigts,
Chérie vraiment je n'aime que toi ! 


Bien ! Vous avez lu ce poème d'apparence tout à fait anodine,
mais il recèle un second sens caché,
comme d'ailleurs tous les poèmes grivois désormais bien connus
de George SAND et d'Alfred de MUSSET.

Pour lui trouver son caractère “coquin”
La clé ? :
Relisez-le en changeant le dernier mot
du second vers de chaque strophe
de manière à le faire rimer
avec la première ligne
plutôt qu'avec la troisième.

Vous allez voir, les mots viennent
tout naturellement.
 
Portrait de Paul ADAM
réalisé en 1912 par le célèbre photographe 
Félix TOURNACHON dit NADAR.
 
 
 
Ce poème grivois est souvent attribué
à l'humoriste-comédien contemporain bien connu :
Paul ADAM
Paul-ADAM-Humoriste.jpg
 
qui est actuellement pensionnaire du Caveau de la République
ou il triomphe avec ses sketches et imitation diverses
et parfois, déclame avec talent, ces vers du temps passé.
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 23:54
À la pente du roc que la flamme pénètre
  le lézard souple et long
s'enivre de soleil ...
                                                                                                Charles-Marie LECONTE DE LISLE.
                                                                          (La Ravine Saint Gilles).
 
 
           
Aux déplacements extrêmement rapides ce cnémidophore ponctué
ne reste pratiquement jamais immobile.
Il lui arrive de se redresser
et de courir sur ses pattes postérieures pour atteindre,
sur une courte distance, la vitesse de 25 Km/heure.
 Le Lézard de Marie-Galante.


 
 
 
 
 
Il vit généralement dans les buissons
ou sur les arbustes
qu'il escalade à la recherche des petits insectes dont il se nourrit.

 
 
 
 
 
C'est un petit reptile saurien tout à fait inoffensif.
Il peut mesurer jusqu'à 30 cm de long
et sa peau est entièrement couverte d'écailles.


A la différence de l’homme ,
le lézard est capable de sacrifier sa queue pour sauver sa vie.
                                                         Laurent HOUNDEGLA  (Regards croisés).   
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 23:15
Moi, je préfère attraper une souris
pour mon usage
plutôt qu'un chevreuil pour le seigneur.
                                                                                                       Ignacy KRASICKI 
                                                             (Le lévrier et la chatte ).
 
 

Après avoir été une espèce menacée suite à une chasse effrénée,
le chevreuil est aujourd'hui en pleine expansion
et l'on voit ces gracieux animaux réapparaître un peu partout en France. 
Le Chevreuil,
   Le plus petit des cervidés indigènes d'Europe,  
est singularisé dans son anatomie par sa quasi-absence de queue.

 
 
 
 
Les faons
passent leurs premières journées seuls et immobiles
dans les fourrés et herbes hautes tranquilles.
Les mères rejoignent leurs petits seulement pour les allaiter,
elles les reconnaissent à leur odeur particulière.


 
 
 
 
De ce fait il est recommandé de ne jamais toucher un faon
s'il vous arrive d'en rencontrer un tapis dans les hautes herbes :
Sa mère risquerait de ne pas le reconnaître et de l'abandonner.
Peu à peu, les petits faons commencent à suivre leur mère
qui les allaitent jusqu'à l'âge de trois mois.
Le petit animal reprend confiance
et s'habitue à ma présence insolite auprès de lui.

 
Gracieux et timides les chevreuils
sont surtout actifs à l'aube et au crépuscule.
Ils vivent généralement en solitaire à l'orée des bois
et dans les champs où des bosquets leur permettent de s'abriter.
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 00:43
L'oiseau,
c'est une idée dans l'air.
                                                                               
                                                                         Jean ROLLIN
                                                         (Interview).

 
 
Le Goéland Argenté
est un oiseau marin assez sociable que l'on arrive à apprivoiser.
Ce beau spécimen vient régulièrement prélever sa pitance
à bord de  " L'Idéal " :
Pendant quatre années, il s'est posé sur notre bateau
de plongée à chaque fois que nous doublons le Cap Taillat
dans la Baie de Cavalaire. 

 
 
 
 
 
Nous l'avions baptisé "TOTO "
L'œil toujours vigilant, toujours dans l'attente
d'un bon geste de la part de ses copains plongeurs.
C'est un goéland adulte :
Il a la tête, la poitrine et le ventre blancs,
le dos et les ailes sont de couleur grise.
Le bec est jaune avec une tache rouge sur la mandibule inférieure.

2854-GABIAN-.jpg
 
 
 
 
 
Un jeune goéland ou " grisard ".
Il est ainsi dénommé du fait de
son plumage temporaire marbré de brun.


 
 
 
 
Dans le Midi de la France le goéland argenté est surnommé en provençal
" Le Gabian ".


 
 
 
 
 
Goélands américains de l'Océan Pacifique
photographiés sur le port de Monterey près de San Francisco.



Le nom de " Goéland " est emprunté à la langue celtique
(" gwelan " en breton )
qui désigne " les Mouettes " en général.
Partager cet article
Repost0
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 23:28
TOUS  LES  CUCULS

*********
 
Le jeux consiste à trouver en un seul mot le qualificatif d'un mot
- ici le mot CUL -
dont la définition est suggérée au préalable.

 
****
 
Lorsqu’il est ... NIAIS ... c’est ... le Cul ... CUCUL
Lorsqu’il fait ... LA MOUE... c’est ... le Cul ... CUL DE POULE
Lorsqu’il est ... AFFAISSÉ ... c’est ... le Cul ... CUBA
S'il ne PORTE PAS DE COLLANTS ... c’est ... le Cul ... SAMBA
Lorsqu’il sont ... DEUX RÉUNIS ... c’est ... le Cul ... RUMBA
Lorsqu’il est ... ENDORMI ... c’est ... le Cul ... RONRON
Lorsqu’il est ... ÉPIDERMIQUE ... c’est ... le Cul ... CUTANÉ
Lorsqu’il est ... RELIGIEUX ... c’est ... le Cul ... CURÉ
Lorsqu’il est ... BIEN PROPRE ... c’est ... le Cul ... RÉCURÉ
Lorsqu’il est ... HABILLÉ ... c’est ... le Cul ... CULOTTÉ
Lorsqu’il est ... CHÈVRE ... c’est ... le Cul ... CUBIQUE
Lorsqu’il est ... PAYSAN ... c’est ... le Cul ... CUL-TERREUX
Dont ON NE PEUT SORTIR ... c’est ... le Cul ... CUL DE SAC
S'il est  PRÈS DU GAZON ... c’est ... le Cul ... CUL DE JATTE
Lorsqu’il est ... DOMINANT ... c’est ... le Cul ... CULMINANT
Lorsqu’il sont ... DEUX ... c’est ... le Cul ... CUMUL
S'il est ... DANS LES NUAGES ... c’est ... le Cul ... CUMULUS
Lorsqu’il est ... INTROUVABLE ... c’est ... le Cul ... CURARE
Lorsqu’il est ... BIZARRE ... c’est ... le Cul ... CURIEUX
Lorsqu’il est ... BRÛLANT ... c’est ... le Cul ... CUBILOT
Lorsqu’il est ... GUÉRISSABLE ... c’est ... le Cul ... CURABLE
Lorsqu’il est ... AUDACIEUX ... c’est ... le Cul ... CULOTTÉ
S'il est ... GASTRONOMIQUE ... c’est ... le Cul ... CULINAIRE
Lorsqu’il est ... ÉPICÉ ... c’est ... le Cul ... CUMIN
Lorsqu’il est ... RENVERSÉ ... c’est ... le Cul ... CULBUTÉ
Lorsqu’il est ... ÉTONNÉ ... c’est ... le Cul ... BABA
Si c’est ... DU GÂTEAU ... le même ... mais ... AU RHUM
S'il est ... BIEN FORMÉ ... c’est ... le Cul ... CUCURONRON
Lorsqu’il est ... GROS ... c’est ... le Cul ... CUMULARD
Lorsqu'il est ... EMPOISONNÉ ... c'est le Cul ... CURARE
Lorsqu'il est MALADE  c'est la cul ... CURABLE
Lorsqu’il est ... REPUS ... c’est ... le Cul ... CUCURBITACÉE


De quoi s'amuser sainement - après un bon repas par exemple -
sans dire du mal de ses voisins.  
Partager cet article
Repost0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 23:20
Il y a des livres qui meublent.
Ce sont ceux qu'on vend le plus
et qu'on lit le moins.

                                                                                            Edmond et Jules HUOT de GONCOURT.


Mon meuble bibliothèque du salon
soit environ 650 volumes dont l'usage m'est le plus fréquent.
Ils sont étagés sur six niveaux renforcés car bourrés à bloc :
Cinéma, astronomie, explorations, musique, guides de voyages, géologie,
géographie, histoire, préhistoire, archéologie,
dictionnaires et encyclopédies.
Pour décorer une partie du salon au plus grand plaisir de mon épouse. 

 

 


En annexe dans une chambre d'amis 

400 bouquins dans une vaste armoire ancienne

Romans et témoignages divers.
 
 
 
 
 
Dans une seconde chambre d'amis,
même... décor.
Une autre armoire, elle aussi, bourrée à bloc,

350 ouvrages divers.
 

Un total de 2500 livres à portée de la main, si l'on peut dire,
car j'ai omis de vous mentionner que certains niveaux étaient en double rangée.
Et pour finir de meubler encore un peu  :
60 années de MATCH, 30 années de GÉO, PREMIERE ou autres TÉLÉ 7 JOURS
et environ deux milliers de romans ou livres divers,
tout cela bien rangé sous forme de montagne dans le grenier.
J'aime mieux ne pas en parler.

De plus, et c'est ça le plus em...bêtant, je n'aurai jamais le temps de tout relire.
La retraite, qui doit - en principe -permettre de faire 
tout ce que l'on à pas eu le temps de faire au cours de sa vie de travail,
c'est vraiment trop court,
Je l'ai déjà dit : On a le temps de rien !
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

  • 1284 . Le Rhum, un breuvage universel.
    Une gorgée de rhum, c'est pas grand chose, mais avalée au bon moment, ça peut vous sauver un bonhomme. Georges DUHAMEL (Chronique des Pasquier). Le Rhum du Père LABAT, est distillé sur l'île de Marie-Galante. Étiquette Rhum Père Labat cuvée 2004 Rhum...
  • 1283 . Saint-Barthélémy, boire un petit coup au Select.
    On est savant quand on boit bien. Qui ne sait boire ne sait rien. Nicolas BOILEAU (Chanson à boire). Heure creuse au " Select " donc bien le temps de réfléchir au choix de sa commande ! Que diriez-vous de déguster un " K'a-mis-case " entre amis ... non...
  • 1282 . Saint-Barthélémy, trois coins bien connus.
    Il existe certains coins comme ça dans les villes ... Louis-Ferdinand CÉLINE (Voyage au bout de la nuit). Chez Jojo, à la sortie du cimetière de Lorient, où l'on peut boire un coup bien tranquillement, voir se restaurer. Le Bar de l'Oubli à Gustavia au...
  • 1281 . Saint-Barthélémy, le cimetière devenu célèbre..
    Être l'homme le plus riche du cimetière ne m'intéresse pas. Steve JOBS (À propos de la richesse). Sur une toute petite Île des Caraïbes, Saint-Barthélémy, Un coin du cimetière de l'église de Lorient. Lorient, cimetière fleuri. La tombe de Johnny Halliday...
  • 1280. Saint-Barthélémy, les cinq Cimetières.
    On accompagne ses amis jusqu'au cimetière, mais on ne s'enterre pas avec eux. Clara ROJAS (Captive). Le Cimetière marin de Public. Le cimetière suédois de Public. Le cimetière de Saint-Jean près de l'Aéroport. Le cimetière en bord de mer de Lorient. Le...
  • 1279 . Saint-Barthélémy, Îlets et Îlots.
    ... les eaux étaient semées d'îles, d'îlets et îlots qui constituaient l'Archipel ... Jules VERNE (Le Pays des fourrures). À l'entrée de la Baie de Gustavia Les Trois As de Saint-Barthélémy. Ces trois îlots sont aussi connus comme étant les Trois Saints....
  • 1278 .Saint-Barthélémy Sud-Est et Nord-Ouest.
    Est, Ouest, Sud ou Nord, il n'y a pas de différence. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourez le monde entier et au-delà. Elif SHAFAK (Soufi mon amour). Grand Cul de Sac se trouve au Sud-Ouest de Saint Barthélémy. L'Anse de Grand Cul de Sac sur...
  • 1277 . Saint Barthélémy et ses belles plages.
    La sieste sur la plage, les yeux vers le ciel, cette grande solitude. Nina BOURAOUI (La Vie heureuse). Lorient l'un des quartiers les plus connus de Saint-Barth avec sa plage et le cimetière ou repose Johnny Hallyday. La Plage de sable fin de Lorient...
  • 1276 . Saint-Barthélémy, quartiers du Rocher.
    Je fais des voyages passionnants dans mon quartier ... Alice PARIZEAU (Les Militants). Chacun des quarante quartiers de Saint-Barthélémy porte un nom relatif à sa position ou qualification dans l'île. Anse des Cayes pour une partie basse, une plage composée...
  • 1275 . Camions de pompiers.
    Le " pimpon " est l'effet Dopler du pimpant camion des pompiers. François ROLLIN (L'Œil du Larynx). Un Camion des Soldats du Feu d'Ukraine devant sa caserne de Kiew. Camion de Pompiers du District de New-York avec compresseur pour l'eau des lances à incendie....