Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de PAPYCOUSTEAU
  • : Photos, Voyages, Plongée-sous-marine, récits, histoires, citations, pensées, maximes, proverbes du monde entier. Le tout illustré par des photos de France et d'ailleurs...
  • Contact

Recherche

2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 00:28

Même les plus cons ont leur jour de gloire :

leur anniversaire !

François CAVANNA

                                                                                                   (Le saviez-vous).

 

 

Je suis d'un âge certain... mon pseudonyme en fait foi

et une quatrième période de vingt années,

pour la première fois de ma vie, vient de se terminer.

Ce magnifique croquembouche

qui attend à l'office en est le témoignage gourmand.

6371-Piece-montee-80-ans.jpg

 

 

 

 

Il va de soi qu'une telle pièce montée

serait indigeste si je la dégustais seul, en égoïste.

Bien sûr, mes plus proches amis étaient conviés à des agapes pour

célébrer mes 80 ans.

6469-Papy-80-ans-2011.jpg

 

Avant l'acte un, l'apéritif ,

j'ai tenu à leur adresser les quelques mots que voici :

                                                                              

            Mes chers Amis.
            Ce n’est pas sans une certaine émotion, - oui certes, permettez-moi de vous le signaler - qu’aujourd’hui, sur un ton présidentiel, je vous demande de vous taire...  afin de me laisser le loisir de m'exprimer.
            J’apprécie votre présence et l’amitié que vous me portez aussi je vous remercie de tout cœur de vous être rassemblés ici, en ce beau dimanche de printemps, autour de cette grande table dressée en mon honneur par mon épouse unique et préférée, Wanda ... mon amour ... comme ajouterait un certain homonyme bien connu de nous tous.
            Nous sommes là pour fêter mon anniversaire et à ma triste honte, je vais vous citer un monologue maintes fois entendu : je n’ai rien préparé.
            Oui ! Pas le moindre petit discours, par même un  mot gentil à l’attention de chacun et chacune d’entre vous. Pourtant, je le sais, vous me soutenez courageusement en cette pénible épreuve qui, à dates périodiques et annuelles,  revient me gâcher le plaisir de vivre en me vidant les poches... du fait de votre présence... des quat’malheureux picaillons que me procure ma retraite.
            Mais, sachez-le, vous ne pourrez pas m’accabler de reproches car j’ai une excuse à vous donner, que dis-je, une explication, une seule... et de taille! Suivant ma bonne habitude, je vais vous la sortir  de derrière les fagots et je vous assure que cette fois encore elle est indiscutable.
Comme le disent les chansons : je sais, je sais - on a pas tous les jours vingt ans, ça nous arrive une fois seulement. Quel beau jour fut celui de nos vingt ans, n’est-ce pas ? Mais pour moi, il y a tellement longtemps, longtemps, que c’est un anniversaire oublié, un passé plus que lointain auquel je ne fais pas référence, et donc, pour aujourd’hui, je n’ai rien préparé.
            Mais, me direz-vous, l’histoire se répète, c’est bien connu et à 30, 40, 50 ans - si les chiffres changent - la tirade, elle, peut rester sensiblement la même. Exact ! Exact aussi que  pour ces décennies précédentes, je n’avais rien préparé.
            Puis mes 60 ans suivis des 70 sont arrivés, rapidement. Cela m’est tombé dessus très vite - trop vite - si vite que, vous pouvez me croire, je n’ai pas eu le loisir d’y penser un seul instant. De ce fait et par faute de ce manque de temps caractérisé que vous admettrez facilement, je n’ai rien préparé.
            Mais le plus navrant, et je vois à votre sourire goguenard que vous l’avez deviné, c’est que pour célébrer mes 80 berges, même refrain,  je n’ai rien préparé.
            Hé oui, c’est ça l’habitude. Je vous le confirme à mon grand regret. Et puis quoi ? C’est vrai, à mon âge, il faut faire très attention à ce que l’on peut dire, car, en vérité, plus on vieillit, vous l’avez d’ailleurs remarqué... plus on se répète ! Alors, bien sincèrement, de peur de me répéter, je n’ai rien préparé.
            Je n’ai rien préparé, maintenant vous le savez!
            Toutefois, je me dois de vous dire exactement ce que je pense : En ce beau dimanche, premier jour du mois de mai 2011, vous espériez tous que j’allais certainement étrenner - où plutôt traîner - mes 80 balais. Eh bien non, mes amis. Voyez-vous, je vous le dis sans détour, c’est une grossière erreur. Et c’est là, mon explication ! Ne vous excusez surtout pas, mais, je vous dois la vérité c’est uniquement pour cette bonne et simple raison que cette fois encore, je n’ai rien préparé.
            Oui, je n’ai rien préparé car mon anniversaire, quoique vous en pensiez, ce n’est pas aujourd’hui. Eh non, mes p’tits amis, mon anniversaire c’était le 30 avril. C’était hier, maintenant c’est raté,  il est trop tard.
            En conclusion, ne dit-on pas que c’est surtout l’intention qui compte, vous en êtes bien d’accord? Alors, si en ce jour il a été prévu de festoyer, il n’est pas trop tard. Je dirais même plus ! Il est particulièrement original, et de bon ton d’arroser, comme il se doit, le second jour de ma quatre-vingt et unième année. Le moment est arrivé : Faisons la Fête !

Alors là, je dis entre-nous, et avec certitude, on y est tous bien préparé. Je lève donc mon verre à notre bonne santé, mes amis... et à l’année prochaine.

 

Au moment du dessert et à l'instant de souffler les bougies,

Wanda et Papy

posent pour la traditionnelle photo souvenir.
6461-Wanda-Michel.jpg

 

La photo, prise à l'extrémité de la grande table ci-dessus évoquée,

dévoile le petit coin-bureau où sont édités les articles de ce Blog

que Papycousteau se fait un plaisir de vous adresser.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Hello Papycousteau !


A mon tour de faire un voyage par-dessus l'Océan et de découvrir cette belle caverne d'Ali-baba remplie de souvenirs et de bien belles photos.Merci Papycousteau pour vos partages.


Un clic franc et décidé m'amène sur cet article relatant votre anniversaire passé et à venir ce printemps. La frimousse que je vois sur mon écran est bien sympathique et je me permets de vous
féliciter pour votre présent sur la blogosphère (papa jeune de 83 ans s'y refuse et ce n'est pas une excuse valable !) et ainsi communiquer virtuellement avec les habitants de notre planète
terre... même au Canada et ailleurs sûrement aussi.


Mon blog-photos en en pause durant l'hiver car pendant ces mois nous sortons très peu.  J'en profite pendant cette période pour créer, étudier et m'amuser dans le domaine graphique virtuel
et je reste active sur mon autre blog de créations.



En fait je suis Belge et non Canadienne et c'est l'amour qui a guidé mes ailes jusqu'ici il y a 3 ans déjà.


Au printemps lorsque la nature se réveillera je sortirai plus souvent de ma chaumière. Je verrai sans regret la neige s'en aller, et redécouvrirai cette belle terre d'où sortiront les petites
pousses végétales tant attendues.


A bientôt Papycousteau et gros becs du Québec
Répondre
V


Bonjour,


Félicitations à vous deux!


Bises,


Vincent



Répondre
Y


ah !! vous êtes beaux tous les deux !! rouge du bonheur, de l'amour, de la joie de vivre ! vive les séniors beaux comme vous deux



Répondre
P


Merci Yvette. Hein, tu vois ça un peu. On a encore une certaine allure.



Articles Récents

  • 1284 . Le Rhum, un breuvage universel.
    Une gorgée de rhum, c'est pas grand chose, mais avalée au bon moment, ça peut vous sauver un bonhomme. Georges DUHAMEL (Chronique des Pasquier). Le Rhum du Père LABAT, est distillé sur l'île de Marie-Galante. Étiquette Rhum Père Labat cuvée 2004 Rhum...
  • 1283 . Saint-Barthélémy, boire un petit coup au Select.
    On est savant quand on boit bien. Qui ne sait boire ne sait rien. Nicolas BOILEAU (Chanson à boire). Heure creuse au " Select " donc bien le temps de réfléchir au choix de sa commande ! Que diriez-vous de déguster un " K'a-mis-case " entre amis ... non...
  • 1282 . Saint-Barthélémy, trois coins bien connus.
    Il existe certains coins comme ça dans les villes ... Louis-Ferdinand CÉLINE (Voyage au bout de la nuit). Chez Jojo, à la sortie du cimetière de Lorient, où l'on peut boire un coup bien tranquillement, voir se restaurer. Le Bar de l'Oubli à Gustavia au...
  • 1281 . Saint-Barthélémy, le cimetière devenu célèbre..
    Être l'homme le plus riche du cimetière ne m'intéresse pas. Steve JOBS (À propos de la richesse). Sur une toute petite Île des Caraïbes, Saint-Barthélémy, Un coin du cimetière de l'église de Lorient. Lorient, cimetière fleuri. La tombe de Johnny Halliday...
  • 1280. Saint-Barthélémy, les cinq Cimetières.
    On accompagne ses amis jusqu'au cimetière, mais on ne s'enterre pas avec eux. Clara ROJAS (Captive). Le Cimetière marin de Public. Le cimetière suédois de Public. Le cimetière de Saint-Jean près de l'Aéroport. Le cimetière en bord de mer de Lorient. Le...
  • 1279 . Saint-Barthélémy, Îlets et Îlots.
    ... les eaux étaient semées d'îles, d'îlets et îlots qui constituaient l'Archipel ... Jules VERNE (Le Pays des fourrures). À l'entrée de la Baie de Gustavia Les Trois As de Saint-Barthélémy. Ces trois îlots sont aussi connus comme étant les Trois Saints....
  • 1278 .Saint-Barthélémy Sud-Est et Nord-Ouest.
    Est, Ouest, Sud ou Nord, il n'y a pas de différence. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourez le monde entier et au-delà. Elif SHAFAK (Soufi mon amour). Grand Cul de Sac se trouve au Sud-Ouest de Saint Barthélémy. L'Anse de Grand Cul de Sac sur...
  • 1277 . Saint Barthélémy et ses belles plages.
    La sieste sur la plage, les yeux vers le ciel, cette grande solitude. Nina BOURAOUI (La Vie heureuse). Lorient l'un des quartiers les plus connus de Saint-Barth avec sa plage et le cimetière ou repose Johnny Hallyday. La Plage de sable fin de Lorient...
  • 1276 . Saint-Barthélémy, quartiers du Rocher.
    Je fais des voyages passionnants dans mon quartier ... Alice PARIZEAU (Les Militants). Chacun des quarante quartiers de Saint-Barthélémy porte un nom relatif à sa position ou qualification dans l'île. Anse des Cayes pour une partie basse, une plage composée...
  • 1275 . Camions de pompiers.
    Le " pimpon " est l'effet Dopler du pimpant camion des pompiers. François ROLLIN (L'Œil du Larynx). Un Camion des Soldats du Feu d'Ukraine devant sa caserne de Kiew. Camion de Pompiers du District de New-York avec compresseur pour l'eau des lances à incendie....