Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de PAPYCOUSTEAU
  • Le blog de PAPYCOUSTEAU
  • : Voyages, plongée-sous-marine, récits, histoires, citations, pensées, maximes, proverbes du monde entier. Le tout illustré par des photos de France et d'ailleurs...
  • Contact

Recherche

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 23:39

 

Même quand l'oiseau marche

on sent qu'il a des ailes.  

                                                                                Antoine-Marin LEMIERRE (Les Fastes).

  C'était un recommandation forte utile

à prodiguer à mes deux amis , car la " marche " était assez élevée :

0081-Avertissement.jpg

 

À l'occasion de leurs anniversaires respectifs

ils se sont vu offrir le rôle principal d'un spectacle ayant pour cadre

la petite Base aérienne de Vimory.

3546-AERO-CLUB-Vimory.jpg

 

C'est une belle et véritable aventure vers laquelle

ils marchent d'un pas décidé.

3536-Les-Paras.jpg

 

L'avion décolle

avec nos amis à bord pour un vol d'environ 20 minutes 

nécessaire à une ascension de 3500 à 4000 m.

3545-C-est-parti.jpg

 

Et soudain dans le ciel bleu

fleurissent les corolles de deux parachutes.

3553-Largues.jpg

 

Après une chute libre de 40 secondes

et à partir de 1500m d'altitude, la descente sous voile commence.

Cinq à six minutes pour profiter d'un panorama unique puis

Michel et son moniteur

regagnent " le plancher des vaches ".

3559-Michel-arrivee.jpg

 

Quelques instants plus tard,

c'est au tour de Brigitte

3563-Brigitte-arrivee.jpg

 

de se poser en douceur

sur l'herbe verte de la piste.

3566-Atterrissage-Brigitte.jpg

 

Un sourire vainqueur et de satisfaction

illumine leurs visages, ils ont réalisé leur baptême de saut en parachute.

3571-Brigitte-et-Michel.jpg

 

Si vous aussi vous tentez cette aventure inoubliable

qu'est un saut en chute libre,

même avec un moniteur breveté qui s'occupe de tout,

sans nul doute, vous êtes un courageux amateur de sensations fortes.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 23:07

Nous ne pouvons pas être tous des héros.

Il faut bien qu'il y ait des gens pour attendre

sur le trottoir et applaudir à leur passage.

                                                                                       Will ROGERS (La philosophie du Cowboy).

Sans être pour cela des héros, il faut admettre

que tous les aviateurs qui ont la "qualification spéciale Saint-Barth".

disposent d'une certaine audace pour se poser sur l'île.

Approche du Col de la Tourmente 

202576-ST-BARTH-Passage-de-la-Tourmente.jpg

 

Amorce d'un piqué impressionnant

au passage du col. 

202506-ST-BARTH-Col-de-la-Tourmente.jpg

 

Avion en approche du Col de la Tourmente.

202757-ST-BARTH-Avant-col-La-Tourmente.jpg

 

Le passage du col en piqué.

202705-ST-BARTH-Col-La-Tourmente.jpg


  Survol du col au ras de la route.
202503-ST-BARTH-La-Tourmente.jpg

 

Le pilote faufile son avion

 entre les deux collines. 

202561-ST-BART-Avion-au-Col.jpg

 

Il passe à quelques mètres au-dessus des voitures 

202584-ST-BARTH-Avion-au-Col.jpg

 

et se laisse tomber sur la piste

de l'aéroport Gustave III.

202315-ST-BARTH-Viser-la-piste.jpg

 

Si vous prenez le temps de venir observer ce ballet aérien,

il est certain que vous êtes tout au moins un vacancier curieux 

à défaut d'être un touriste amateur de souvenirs visuels. 

 

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 23:31

En cuisine, s’il y avait des secrets dans le passé,

il n’y a plus de secrets aujourd’hui,

parce que, dans la notion de transmettre,

les cuisiniers ont su le faire

mieux que d’autres métiers. 

                                                                   Alain DUCASSE (Encyclopédie de la création).

  Il était au 14ème siècle une recette chinoise

préparée exclusivement à la cour impériale des Ming.

Le canard laqué de Pékin.

0009 PÉKIN Canard Laqué

 

Il demeure jusqu’à notre époque un mets fameux,

typique de la cuisine chinoise.

Le plat original consistait à la seule dégustation de

la peau du canard découpée en lamelles. 

0012-PEKIN-Canard-Laque.jpg

 

C'est sur la demande de la clientèle occidentale

que le plat est servi maintenant en

fines tranches de peau et de chair.  

0010-PEKIN-Canard-Laque.jpg

 

Cette recette traditionnelle du Canard de Pékin

est appelée en français  "canard laqué" parce que la peau est luisante et bien rôtie.

Le secret de la réussite de ce canard impérial tient au fait que de l'air est insufflé

sous la peau avant qu'il ne soit ébouillanté. Puis il est enduit de miel et mis à sécher.

Le rôtissage du canard se fait au feu de poirier, pêcher ou jujubier,

bois qui, bien sec, fume peu et imprègne le canard de son parfum subtil.

A l'intérieur la chair est cuite par vaporisation d'eau bouillante.

Après un tel processus compliqué et exquis,

le canard doit avoir une couleur de datte, sa viande tendre et sa peau croustillante.

Si tu arrives à réaliser ce chef d'œuvre suivant la tradition,

tu es certainement un fils de " l'Empire du milieu ", un authentique chinois.

 



 

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 23:33

Si vous n'aimez pas les cercueils,

on vous fera monter de la bière.

                                                               Francis BLANCHE et Pierre DAC  (Signé Furax).

 

Enfin une journée propre à inspirer Philippe DELERM,

il sait si bien parler des plaisirs minuscules.

Une bonne bière bien fraîche

2922-Une-bonne-biere.jpg

 

s'offre à vous, par un bel après-midi dans le Gâtinais ensoleillé.

Avant même de la déguster, la contempler est déjà une jouissance,

puis la porter à ses lèvres et se désaltérer par petites gorgées

fait de vous le plus heureux des hommes.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 00:27

Et ma soupe, de mes oignons gratinée,

c'est de la crotte de bique, alors ?

                                                                   Sidonie Gabrielle COLETTE  (La Naissance du jour).

 

Si vous savez faire chauffer, sur un feu de bois, dans une marmite,

un bouillon aromatisé aux herbes de Provence

puis y ajouter des poissons frais de Méditerranée

tout en abaissant l'intensité du feu pour une cuisson mijotée,

vous êtes peut-être capable de réaliser

une bouillabaisse, plat traditionnel marseillais.

8245-Bouillabaisse-Marseillaise.jpg

 

De prime abord le bouillon semble n'être qu'

une simple soupe.

8247-Le-bouillon-de-Marseille.jpg

 

Il convient d'y ajouter sans tarder

les croûtons et la rouille

afin de déguster une première assiette.

8248-Avec-les-croutons.jpg

 

Les poissons de roche entiers, des crustacés et des moules

viennent agrémenter une seconde assiettée

8246-La-Bouillabaisse-de-Marseille.jpg

 

qui se trouve complétée par 

du poisson blanc, de la seiche et des pommes de terre

8249-La-vraie-bouillabaisse.jpg

 

pour que l'on puisse proclamer :

c'est la vraie bouillabaisse de Marseille.

Bon appétit.

Si tous vos convives se régalent, vous êtes assurément un bon cuisinier.

8250-Ca-c-est-MARSEILLE-.jpg

 

Selon une légende de la Grèce antique

 la déesse Vénus, afin de pouvoir batifoler tout à loisir avec Mars,

fit manger à Vulcain une soupe qui l'apaisa jusqu'à l'endormissement.

Ce met divin, devenu fort populaire en Asie Mineure,

fut importé sur notre territoire méditerranéen par les marins grecs

fondateurs de la citée phocéenne de Massalia devenue Massilia puis Marseille.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 23:04

Ce sont les voiliers qui ont découvert le monde

et ils charrient dans leur sillage bien des légendes.

                                                          Olivier de KERSAUSON  (Homme libre...).

 

Lorsque dans l'aurore dorée des tropiques

la silhouette d'un voilier inconnu

se profile dans la baie de Malendure, 

1924-VOILIER-au-lever-du-jour.jpg

 

et que la légère brise des alizés fait frémir des vaguelettes

sur la Mer des Caraïbes, vous vient-il à l'esprit

qu'au 16 et 17ème siècle les " Frères de la Côte ",

flibustiers, pirates ou autres boucaniers  auraient été

certainement les marins de ce navire se détachant sur le ciel bleu où se dessine

un petit nuage

annonciateur d'une dépression atmosphérique.

1925-VOILIER-au-mouillage.jpg

 

La houle se forme, l'azur s'assombrit,

de lourds nuages s'amoncellent, le vent durcit,

un grain se profile à l'horizon.

La chaîne du mouillage se tend, l'ancre racle le fond

les matelots s'agitent sur le pont :

la " course " va recommencer.

1926-VOILIER-Le-vent-se-leve.jpg

 

Si c'est ce que vous pensez en regardant ces photos,

quel que soit votre âge, c'est que vous êtes apte à recevoir des impressions

et sans doute vous posez-vous la question ... pourquoi ?

C'est parce que vous êtes jeune.

Douglas Mac ARTHUR a trouvé les mots exacts pour vous l'expliquer :

Voir à ce sujet l'article n° 103 du 18 août 2009 page 23.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 23:27

Les buveurs de bière solitaires sont redoutables :

on ne sait jamais

combien de chopes ils ont déjà ingurgitées.

                                                                                                         Roland TOPOR (Café Panique).

 

Surtout, quand  " il fait soif "

une bonne bière bien fraîche

est indispensable afin de se désaltérer correctement.

4745-GANANOQUE-Pinte-Molson-pression.jpg

 

Voire une deuxième pinte

et même une troisième.

4746-GANANOQUE-Pintes-Molson-pression.jpg

 

Après une quatrième pression,

on peut dire... ouf ! On se sent vraiment mieux !

(À ce sujet voir article n° 37 du 13.06.2009)

4747-GANANOQUE-On-se-sent-mieux--.jpg

 

Rassurez vous, je n'étais pas seul : nous étions quatre amis

à savourer chacun sa pinte de " Molson Pression ",

dans le cadre agréable d'un café-bar canadien,

4748-GANANOQUE-Le-Riverside-Salle-et-Bar.jpg

 

" Le Riverside " à Gananoque.

Situé au cœur de la ville, sur les bords du fleuve Saint-Laurent, en Ontario,

c'est notre bar préféré. Nous le retrouvons avec plaisir

lors de nos différents passages dans la région des "Mille-Îles".

4749-GANANOQUE-Le-Bar--Riverside-.jpg

 

  C'est, avec la première gorgée de la célèbre bière

savourée dans cet établissement, il y a plus de dix ans déjà,

que, à chacun de nos séjours au Canada,

nous autres, maudits français, amateurs de cette boisson,

(la plus populaire au monde, connue depuis 8000 ans)

nous apprécions l'un des " Autres minuscules plaisirs de la vie " :

 y consommer le breuvage crée en 1782 par John MOLSON.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 00:28

Même les plus cons ont leur jour de gloire :

leur anniversaire.

                                                                                                 François CAVANNA (Le saviez-vous).

Je suis d'un âge certain... mon pseudonyme en fait foi

et une quatrième période de vingt années,

pour la première fois de ma vie, vient de se terminer.

Ce magnifique croquembouche

qui attend à l'office en est le témoignage gourmand.

6371-Piece-montee-80-ans.jpg

 

Il va de soi qu'une telle pièce montée

serait indigeste si je la dégustais seul, en égoïste.

Bien sûr, mes plus proches amis étaient conviés à des agapes pour

célébrer mes 80 ans.

6469-Papy-80-ans-2011.jpg

Avant l'acte I - l'apéritif -

j'ai tenu à leur adresser quelques mots.

                                                                                 Les voici : 

 

                                                           Mes chers Amis.
            Ce n’est pas sans une certaine émotion, - oui certes, permettez-moi de vous le signaler - qu’aujourd’hui, sur un ton présidentiel, je vous demande de vous taire...  afin de me laisser le loisir de m'exprimer.
            J’apprécie votre présence et l’amitié que vous me portez aussi je vous remercie de tout cœur de vous être rassemblés ici, en ce beau dimanche de printemps, autour de cette grande table dressée en mon honneur par mon épouse unique et préférée, Wanda ... mon amour ... comme ajouterait un certain homonyme bien connu de nous tous.
            Nous sommes là pour fêter mon anniversaire et à ma triste honte, je vais vous citer un monologue maintes fois entendu : je n’ai rien préparé.
            Oui ! Pas le moindre petit discours, par même un  mot gentil à l’attention de chacun et chacune d’entre vous. Pourtant, je le sais, vous me soutenez courageusement en cette pénible épreuve qui, à dates périodiques et annuelles,  revient me gâcher le plaisir de vivre en me vidant les poches... du fait de votre présence... des quat’malheureux picaillons que me procure ma retraite.
            Mais, sachez-le, vous ne pourrez pas m’accabler de reproches car j’ai une excuse à vous donner, que dis-je, une explication, une seule... et de taille! Suivant ma bonne habitude, je vais vous la sortir  de derrière les fagots et je vous assure que cette fois encore elle est indiscutable.
Comme le disent les chansons : je sais, je sais - on a pas tous les jours vingt ans, ça nous arrive une fois seulement. Quel beau jour fut celui de nos vingt ans, n’est-ce pas ? Mais pour moi, il y a tellement longtemps, longtemps, que c’est un anniversaire oublié, un passé plus que lointain auquel je ne fais pas référence, et donc, pour aujourd’hui, je n’ai rien préparé.
            Mais, me direz-vous, l’histoire se répète, c’est bien connu et à 30, 40, 50 ans - si les chiffres changent - la tirade, elle, peut rester sensiblement la même. Exact ! Exact aussi que  pour ces décennies précédentes, je n’avais rien préparé.
            Puis mes 60 ans suivis des 70 sont arrivés, rapidement. Cela m’est tombé dessus très vite - trop vite - si vite que, vous pouvez me croire, je n’ai pas eu le loisir d’y penser un seul instant. De ce fait et par faute de ce manque de temps caractérisé que vous admettrez facilement, je n’ai rien préparé.
            Mais le plus navrant, et je vois à votre sourire goguenard que vous l’avez deviné, c’est que pour célébrer mes 80 berges, même refrain,  je n’ai rien préparé.
            Hé oui, c’est ça l’habitude. Je vous le confirme à mon grand regret. Et puis quoi ? C’est vrai, à mon âge, il faut faire très attention à ce que l’on peut dire, car, en vérité, plus on vieillit, vous l’avez d’ailleurs remarqué... plus on se répète ! Alors, bien sincèrement, de peur de me répéter, je n’ai rien préparé.
            Je n’ai rien préparé, maintenant vous le savez!
            Toutefois, je me dois de vous dire exactement ce que je pense : En ce beau dimanche, premier jour du mois de mai 2011, vous espériez tous que j’allais certainement étrenner - où plutôt traîner - mes 80 balais. Eh bien non, mes amis. Voyez-vous, je vous le dis sans détour, c’est une grossière erreur. Et c’est là, mon explication ! Ne vous excusez surtout pas, mais, je vous dois la vérité c’est uniquement pour cette bonne et simple raison que cette fois encore, je n’ai rien préparé.
            Oui, je n’ai rien préparé car mon anniversaire, quoique vous en pensiez, ce n’est pas aujourd’hui. Eh non, mes p’tits amis, mon anniversaire c’était le 30 avril. C’était hier, maintenant c’est raté,  il est trop tard.
            En conclusion, ne dit-on pas que c’est surtout l’intention qui compte, vous en êtes bien d’accord? Alors, si en ce jour il a été prévu de festoyer, il n’est pas trop tard. Je dirais même plus ! Il est particulièrement original, et de bon ton d’arroser, comme il se doit, le second jour de ma quatre-vingt et unième année. Le moment est arrivé : Faisons la Fête !

                 Alors là, je dis entre-nous, et avec certitude, on y est tous bien préparé.
                  Je lève mon verre à notre bonne santé, les amis... et à l’année prochaine.

 

Après le repas, à l'instant de souffler les bougies,

Wanda et Papy

posent pour la traditionnelle photo souvenir.
6461-Wanda-Michel.jpg
La photo, prise à l'extrémité de la grande table ci-dessus évoquée,

dévoile le petit coin-bureau d'où part de Blog de Papycousteau.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 00:33

Cet estomac était amoureux 

des potages farcis et de fines entrées.

                                                                       Antoine HOUDAR de La MOTTE (Fables nouvelles).

Écrivain et dramaturge

Antoine Houdar de La Motte (1672-1731)

publia des fables en 1719, qui, à l'inverse de celles de La Fontaine,

étaient entièrement de son invention et non inspirées par d'anciens écrits.

0205-Antoine-HOUDAR-de-La-MOTTE.jpg

 

La petite plage de sable blanc dénommée "Friar's Beach "

dite aussi des " Moines " ou des " Frères "

 sur l'île de Saint-Martin.3223-Friar-s-Bay-Beach.jpg

 

Que du bon, que du bon !

L'ardoise Carte-Menu du restaurant " Friar's Bay Beach Café "

au creux de " l'Anse des Pères " entre Marigot et Grand Case.

3219 Ardoise-RESTO Friar's Bay Café

 

A grignoter entre copains en dégustant un ti-punch,

une friture d'éperlan bien croustillante.

3227-FRITURE-d-eperlans.jpg

 

Pour faire passer le feu de l'alcool

une salade composée

copieuse et rafraîchissante

3229-Salade-composee.jpg

 

Une marinade caraïbe

avec poivrons rouges grillés, sardines et tapenade.

3228 Marinade caraïbe

 

Et pourquoi ne pas se laisser tenter par

une appétissante assiette de saucisse de morteau.

3230-Morteau.jpg

Ouf ! Les amis, j'avais les yeux plus grands que le ventre !

" Bande de touristes gourmands ",

je crois pouvoir vous dire que pour notre équipe de " morfalous "

c'est l'heure de la sieste ...

avec les doigts de pieds en éventail !

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 00:11

Mange ta soupe, dis-je,

tu m'en diras des nouvelles ! 

                                                                                               Samuel BECKETT (Malloy).

Miam ! Quelle bonne odeur s'échappe du pot au feu de Mamy !

Aller, juste une petite cuillerée pour goûter.

Aleksandr, mon petit fils, par l'odeur alléché

et se croyant seul, se permet une privauté

avec la soupe provençale au basilic qui mijotait cet après-midi là.

4364-ALEK-en-douce.jpg

 

Sans aucun doute, c'était l'heure fatale du goûter.

Les papilles émoustillées par les émanations culinaires de la cuisine

ont d'abord poussé mon jeune chenapan de 14 ans (c'était en 2006)

à s'emparer de la louche qui devait être là, sous son nez,

postée à deux pas des odorantes effluves .

Que vouliez-vous qu'il fit ?

Il ne pouvait que se servir une copieuse rasade de cette potion magique !

Quelle application à ne pas en perdre une goutte : c'est un vrai gourmand.

Et moi, un "chanceux" d'être arrivé discrètement à prendre cette photo à son insu.

 

Repost 0
Published by PAPYCOUSTEAU - dans JE TE DIRAI QUI TU ES.
commenter cet article

Articles Récents

  • 1127 . Proverbe russe / 103 .
    Tête sans esprit, comme une statue. Proverbe de Russie. Face à la plage de la ville touristique de Nabeul, " les Trois Sirènes " oseraient-elles défier le ciel d'orage de Tunisie ? Statue de style moderne sur une place de Torremolinos le couple homme...
  • 1126 . L'homme des Vents de Pizzo .
    L'homme qui rêve est invincible. Louis LEFEBVRE (Guanahani). À Pizzo, ville de Calabre, un homme assis, statue édifiée en grillage, a le regard tourné vers la mer, c'est l'Homme des Vents. Cette œuvre monumentale - plus de deux mètres - est élevée au...
  • 1125 . Orgosolo, village sarde aux peintures murales .
    Pour faire passer une idée, une bombe de peinture est plus efficace qu'une bombe au napalm. Régis HAUSER (Les murs se marrent). Célèbre pour l'abondance des peintures murales qui parent ses rues le village montagnard de Orgosolo est situé au centre de...
  • 1124 . Repas typique chez les bergers sardes.
    Le rêve de la vie champêtre a été de tout temps l'idéal des villes ... George SAND ( La Mare au Diable). La Salle à Manger des Chênes Verts de Sardaigne au Domaine des Bergers des environs de Orgosolo. De futurs invités au festin, et ceux du jour. Les...
  • 1123 . Le Pain à l'honneur à Nuovo !
    Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour. Notre Père (Prière chrétienne). Le pain est l'aliment de base traditionnel de nombreuses cultures de par le monde depuis des siècles. Il est fabriqué à partir d'ingrédients courants : farine, eau et un...
  • 1122 . Musée de Traditions et Costumes de Sardaigne .
    Un paysan est plus beau parmi les champs dans son costume de futain que lorsqu'il se rend le dimanche à l'église affublé comme un monsieur. Vincent VAN GOGH (Lettres à Théo) . Page de couverture d'un livre traitant des différents costumes traditionnels...
  • 1121 . Un Corail ... des Coraux ... décoratifs !
    Le Corail est une pierre qui pousse dans la mer. Joseph ROTH ( Le Léviathan ). Le Corail rouge est une espèce endémique de Méditerranée occidentale. Il vit à de faibles profondeurs au plafond des grottes quand la luminosité diminue progressivement ou...
  • 1120 . Récifs et hauts fonds .
    Le long de la mer apparaissaient quelques récifs autour desquels se jouait l'eau en leur donnant l'apparence de grandes roses blanches flottant sur l'étendue liquide. Honoré de Balzac ( Un drame au bord de la mer). À fleur d'eau, une île en formation...
  • 1119 . Le panache des Spirographes.
    C'est le plus grand des vers tubicoles méditerranéen qui peut mesurer jusqu'à 35 cm de hauteur et ouvrir une corolle 15 cm de diamètre. Stephen WEINBERG ( Découvrir la Méditerranée ). Le spirographe et son élégant panache branchial figure parmi les espèces...
  • 1118 . Les serpules, petits sapins de Noël !
    Ce qui compte à Noël, ce n'est pas de décorer le sapin, c'est d'être tous réunis. Kevin S. BRIGHT ( Friends ) . Le Serpule, un petit ver marin, a la particularité de vivre à l'intérieur d'un tube calcaire qu'il fabriqué lui-même, Il porte, en Mer des...